L’insuffisance cardiaque

Les causes les plus fréquentes d’insuffisances cardiaques sont :
(Cliquez dessus pour + d’infos)

 


Plus rarement, une personne dont le corps compense bien l’insuffisance cardiaque peut avoir des symptômes si le cœur se trouve temporairement incapable de répondre aux besoins du corps.

 

 

Le traitement de l’insuffisance cardiaque a 4 buts principaux :

  • Améliorer la symptomatologie
  • Améliorer la qualité de vie
  • Diminuer la mortalité et la morbidité
  • Ralentir la progression de la maladie

Avant toute chose, en plus de la prise en charge du traitement médical de l’insuffisance cardiaque, il est important que les patients adaptent leur mode de vie  afin d’obtenir le meilleur bénéfice du traitement :

Selon la Haute Autorité de la Santé (HAS), le recours à cette thérapeutique d’exception intervient dans deux situations :

    • Aiguë :

      Définition HAS : « Défaillance aiguë mono ou bi ventriculaire chez l’insuffisant cardiaque, non contrôlée par un traitement optimal, en l’absence d’alternative thérapeutique conventionnelle (médicamenteuse et/ou interventionnelle et/ou chirurgicale).»

      Lorsque le patient ne présente pas de récupération cardiaque malgré inotropes et/ou chirurgie et/ou un dispositif d’assistance circulatoire mécanique (DACM) de courte durée type Extra-Corporal Life Support (ECLS), l’implantation d’un dispositif de longue durée est alors discutée par l’équipe médicale et chirurgicale.

      Exemple :
       myocardite, choc cardiogénique post infarctus du myocarde ou du post partum


    • Chronique :

      Définition HAS : « Insuffisance cardiaque chronique évoluée avec défaillance mono ou bi ventriculaire lorsque la vie est menacée malgré un traitement optimal et au terme d’une concertation pluridisciplinaire. »

      Il s’agit ici des cardiopathies évoluées, souvent connues et suivies depuis de nombreuses années. Cependant, l’arsenal thérapeutique conventionnel n’arrive plus à corriger l’insuffisance cardiaque. La dernière alternative thérapeutique est alors la greffe cardiaque ou l’assistance circulatoire mécanique de longue durée.

      Exemple : cardiomyopathie dilatée d’origine rythmique, valvulaire, etc …

       

Facebook